Stella à présent

Moi et ma tite famille, tout simplement...

Merci d'être là...
Meuuuuuuuuuuuh!!...

samedi 11 février 2006

Voilà.... C'est fini...

 

1087210818721

C'est chargée d'émotions que j'écris cette note.

Mon grand-père est parti aujourd'hui pour son dernier voyage.

Je ne peux me résoudre à écrire la phrase standard du style "il est mort" ou "il a rendu son dernier soupir".

De toute manière, avec tout ce qui concerne cette fameuse mort, ben on s'empêtre, on s'emmèle, n'est-ce pas?

Ne pas savoir réagir face à la tristesse et le chagrin, trouver des mots réconfortants sans avoir l'air tarte.

Je hais la mort.

Elle me fait peur.

Pour moi elle est synonyme de séparation.

Mon grand-père s'est endormi pour toujours presque deux semaines après son retour de l'hôpital où on lui avait diagnostiqué un cancer du pancréas en phase terminale.

Malgré toutes les métastases qui devaient le ronger terriblement, il est resté lucide jusqu'au bout. Ma grand-mère, l'amour de sa vie, ne l'a pas quitté un instant.

La nuit, elle s'étendait tout contre lui dans son lit médicalisé et dormait la tête sur sa poitrine, pour entendre son coeur, au cas où il s'arrêterait.

Son bel aviateur, comme elle a pu l'aimer!

Les cheveux coiffés en arrière, dans son bel uniforme, une moustache cachant un sourire désarmant, ce qui le rend solennel, droit et fier, élégant et svelte.
A ses côté un petit bout de jeune fille,toute menue et frêle, de magnifiques cheveux longs et épais, coiffés savamment dépassent à peine la poitrine de cet homme immense, un teint de porcelaine, une bouche en bouton de rose, une jolie robe surplombant des jambes fines mises en valeur par de petites chaussures délicates à talons; elle n'ose bouger, elle n'ose respirer, tellement elle est fière de poser avec lui, son amour.

Cette photographie, je l'ai observée des heures étant petite. Essayant de m'imprégner de cette histoire d'amour si belle et romantique que ma grand-mère ne s'est jamais lassée de me conter.

Je vais vous faire part d'un secret qu'il n'est pas donné à tout le monde de connaitre:
le prince charmant, c'est mon grand-père. Et sa princesse, c'est ma grand-mère.

Comme je suis fière d'être leur petite fille!

Le prince charmant s'en est allé aujourd'hui, emmenant avec lui la légende vivante des contes fées.
C'est mon grand-père et c'est l'homme le plus romantique qu'il m'ait été de connaître.

Il emmenait sa femme chez le coiffeur, restait avec elle le temps de sa mise en pli, la ramenait chez eux en voiture, séchait et otait lui-même ses bigoudis. Il lui offrait de belles toilettes, les choisissait lui-même et ne se trompait pas dans la taille. Prévenant et attentionné, il a regardé la femme de sa vie avec amour et adoration jusqu'au bout.

J'ai eu l'immense privilège de le voir une dernière fois avant son départ.
Son regard se remplissait avec tant d'amour chaque fois que ma grand-mère prenait la parole!
J'en ai encore des frissons.
J'ai tenu sa main si douce et me suis plongée dans son regard si beau.
Ma main vibre toujours de ce contact intense et spécial.
Son sourire merveilleux restera à jamais gravé dans mon coeur.

Deux êtres qui s'aiment toute une vie, ça existe.

C'est si important de le savoir et de le transmettre à nos enfants!
On rêve tous de tomber sur la bonne personne, celle avec laquelle on voudrait construire quelque chose qui ressemble au stéréotype d'un couple.

Mais on oublie toujours une chose: laisser la magie opérer.

Croire de toutes nos forces qu'il existe une âme soeur pour chacun d'entre nous.

Il ne faut pas la chercher.
Laisser la magie opérer...
Laisser la magie faire...

Et même si toutes les barrières du monde se dresse sur le sentier escarpé du chemin de vie de votre couple, même si le vent se lève, chuchotant et sifflant tout ce que les mauvaises langues laissent échapper comme venin, même si la pluie fouette vos coeurs fatigués, ne jamais oublier:

L'amour est plus fort que tout.

Mon grand-père est monté sur un grand voilier, une brise chaude s'est mise à souffler et a gonflé soudainement les grandes voiles.

La mer a ouvert un chemin dans l'écume et le bateau majestueux a glissé vers le soleil.

L'horizon lui a ouvert ses bras de lumière et l'a accueilli dans son sommeil, doucement, dans un dernier soupir, dans un dernier sourire...

Ma jolie grand-mère a du chagrin, mais elle sait.

Elle sait que lorsqu'un bateau passe l'horizon, il ne disparait pas, il existe encore,

Voguant de toute sa splendeur sur l'océan de l'éternité...

 

385_maldives

Je cloture ce blog avec cette note, car aucune autre n'en sera à la hauteur.

Merci de m'avoir suivie jusqu'ici, des fou-rires et des larmes qu'on a partagés.

J'ai pris un bateau moi aussi, et j'emmène avec moi la seule chose qui compte finalement à mes yeux: ma famille.

Bonne continuation et que le vent soufle dans nos voiles...

1845_martinique1

Posté par Tochetoche à 18:21 - Coups de coeurs - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 2 février 2006

Le blues de l'hiver.

113154050264

Dans le calme feutré

Des courtes journées d'hiver,

J'attends sans respirer

Que se réchauffe l'air.

neige001b

 

Dans le silence étouffé

De ma grande maison,

J'attends sans bouger

Que reviennent les pinsons.
divers004

 

Sur les routes verglacées

Je roule dans le brouillard,

Tous feux allumés

Mon écharpe sur le nez.
26

 

Je voudrais hiberner.

Dans un long soupir,

Au chaud emmitouflée,

Profondément m'endormir.
mini_ange020

 

Ne me réveiller

Qu'avec le chant des hirondelles,

Les jonquilles déterrées,

Sur ma joue la caresse du soleil...
jonquilles002

 

Hiver je ne t'aime pas.

Tu me glaces le sang,

Me fais trembler de froid;

Tu ralentis le temps.
ours031

 

Je t'en prie sois clément

Retourne au pays des ours blancs!

Laisse nos collines reverdir

Et les pâquerettes fleurir...
marguerittes008

 

Balaye les feuilles jaunies

De ton souffle glacial

Balaye de la prairie

Ton visage hivernal.
paysage0031

 

Ceci est ma prière

Ceci est mon désir.

Je déteste l'hiver

Je voudrais revenir...

 

 

insecte_papillon021

insecte_papillon011

Posté par Tochetoche à 15:43 - Ch'tits pouêmes - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 19 janvier 2006

Marre...

De la gastro...

Je préfèrerais accoucher 10 fois à la place de ces terribles nausées...

photo_0101

Posté par Tochetoche à 10:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 17 janvier 2006

Petit Garçon...

Ce soir, j'ai dû expliquer à mon petit garçon

que les adultes ne sont pas parfaits...

Dans son regard triste, j'ai pu lire

Qu'il avait grandi d'un coup.

Blotti tout contre moi,

Ses petits bras autour de ma taille,

Une larme roula dans mon cou.

Petit homme, la vie n'est pas si simple

Que dans les livres d'enfants.

Petit ange, je ne peux te protéger

Contre la connerie des humains.

Pardon...

jolisjouets1b

Posté par Tochetoche à 01:27 - Tristoune - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 14 janvier 2006

Plus jamais seule...

stella

Mon p'tit coup de blues d'hier m'a fait réalisé plusieurs choses:

Qu'écrire un blog, c'est lâcher tout ce que l'on ressent, à n'importe quel moment!
Le jour quand on s'emmerde ou quand on a un truc qui nous turlute, la nuit quand on s'emmerde ou qu'on arrive pas à dormir, qaund on a envie de crier un bon coup ou si on a envie de se bidonner un max.

C'est comme un deuxième chez-soi, sauf que les autres peuvent venir sans frapper, sans sonner ou s'essuyer les pieds.
Je trouve cela vachement convivial!

En fait, vous qui me lisez, commencez à me connaître mieux que beaucoup de personnes de mon entourage qui me voient tous les jours.
Je me suis souvent sentie seule dans mes désarrois, peur d'en parler pour éviter les conflits et les inquiétudes,
peur de choquer,
peur de ne pas être aimée telle que je suis...

Mais plus je me lâche, et plus ça crée des liens...
Je suis émue de voir qu'au quatre coins de la blogosphère, il y a des personnes
ouvertes, sensibles, à l'écoute des autres.

Vous êtes tous touchants, plus j'élargis mes liens et plus je découvre de chics personnages!
Nous devenons une sorte de grande famille, au travers de nos liens quotidiens, on pousse les portes les uns des autres...
Alors comment va-tu aujourd'hui?

J'aime lire, mais depuis que je suis accro à mon clavier, je ne lis plus que vos blogs. J'aimerais tant avoir plus de temps!
Découvrir toutes ces personnalités
riches en couleurs, en coups de gueule, en coups de coeur, en rires et en larmes...
Me sentir proche, toute proche, alors que des kilomètres et des kilomètres nous séparent...

Aujourd'hui mon coeur déborde de joie face à vous tous qui avez compris qui je suis, vous qui prenez un peu de votre temps pour venir me lire et m'encourager, rire ensemble, ou pleurer ensemble...

J'ai enfin réussi aujourd'hui à accomplir ce que je n'arrivais pas à faire depuis des années: concilier mon passé et mon présent.

D'avoir scindé A l'imparfait en deux, ça me fait psychologiquement du bien.
Je ne mélange plus les deux et sur le blog et dans ma vie.
C'est symbolique.
Et dans ma p'tite tête, ça va super mieux lol!

dolls_014

Posté par Tochetoche à 12:38 - Coups de coeurs - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 13 janvier 2006

Fatiguée...

vaches017

Je trouve enfin un petit moment pour écrire... Ça fait du bien!

Stella qui écrit = Stella qui se repose. C'est bien non?

J'ai encore une tonne de lessive en retard, des papiers à faire, des factures à payer avant que la police ne vienne me chercher lol, mais je suis FRA-CA-SSEE...

Je me repose avant de repartir chercher les petits.
Mes jambes déconnent.
Ça faisait longtemps.
Je pense avoir largement dépassé les limites de mon petit corps.

Je ne suis pas une maman normale.
Voir ancienne note --> .
J'ai une jambe qui ne fonctionne qu'à moitié en temps normal, mais si je ne fais pas attention et que je ne me repose pas assez, la jambe gauche deviens hors d'usage et la jambe droite me fait terriblement souffrir.

Peut-être devrais-je aller voir mon neurologue?
Il me prescrirait de la cortisone en masse en attendant une hypothétique IRM pour voir ce qu'il se passe encore du côté de ma moelle...
Mais le temps de prendre ce putain de rendez-vous, de laisser mon visage s'enfler de ce médicament de merde, d'arriver enfin au jour de cette IRM débile qui nous dira que oh! Mais tout va bien! (logique, la cortisone aura déjà agi!); j'aurais eu le temps de me reposer, de me calmer et de prier pour que ça passe...

15 mois.
15 mois que je n'ai eu recours à aucun médicament.
15 mois que j'espère n'avoir jamais été malade...
Que je me crois normale.
J'essaie de tout prendre avec humour.
Lorsque je pose ma carte d'handicapée derrière mon pare-brise, ça me bouffe.
Je n'aime pas revendiquer cet état.
Mais il faut être raisonnable, n'est-ce pas?
Ne pas marcher sur de longues distances, ne pas courir, ne pas sauter, ne pas faire de sport...
En novembre dernier, j'ai emmené ma grande à la patinoire.
J'ai patiné, mais ce n'était plus comme avant, non, mes jambes, c'était les jambes d'une autre, mais pas les miennes.
Je l'ai payé.
Pendant plusieurs jours.
Des douleurs violentes.
J'ai souffert en silence de peur d'alarmer mes proches.
Surtout Loulou.
Il a toujours peur de me laisser faire "des folies".
Des fois il se fâche.
Je me vexe.
Mais il a peur.

J'ai toujours énormément patiné.
Avant j'avais des patins de hockey, de beaux patins.
Ils m'avaient coûtés un mois de paie.
La seule chose qui ait réussi à me faire économiser...
Je les ai jeté.
Il y a 2 ou 3 ans je ne sais plus.
Quand je pense à ma longue période en fauteuil roulant, je ne veux pas compter.
Je m'imagine que c'était dans une autre vie...

On déménageait (encore!) et ma Maman m'aidait à trier et ranger les cartons.
Elle sortit mes patins du haut d'un placard.
Je lui dis de les jeter.
Que je n'en aurais plus besoin.
Elle me regarda, le regard plein de tristesse.
Je lui dis que de les avoir me soulignait le fait que je ne pourrais probablement plus me servir de mes jambes.

Je voudrais que tout soit comme avant. Que cette merde qui ronge mon corps m'oublie une bonne fois pour toute...

J'aime pas me plaindre.
J'aime pas mettre le doigt là où ça fait mal.
J'aime pas remuer le couteau dans la plaie.
J'aime pas passer pour une faible.

Je vais me mettre en colère une bonne fois pour toute.
Et redémarrer.
Ne pas me laisser aller.
Je sais que le côté "psy" y est pour beaucoup.
J'en suis absolument consciente.
Je maîtrise "la chose" depuis un long moment déjà et en me persuadant que je ne suis pas malade, je le suis moins...
Magique, nan?

Ne pas paniquer.
Rester zen.
Être plus forte et plus maligne que toute cette merde.

Je n'aime pas en parler, j'ai l'impression de me mettre à nue.
Suis-je trop fière?
Bon je vous laisse, je vais me rhabiller...

7

Posté par Tochetoche à 15:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 10 janvier 2006

J'ai po pu m'empêcher...

...

 

 

Hihi!!

Chers Compatriblogs,

D'avance pardon de mon culot.

J'ai fait quelque chose de mal, très mal...

J'ai trouvé des photos de vous...

Je les ai piratées.

Désolée...

Pour connaître le plus grand scandale bloguesque de tous les temps...

Cliquez sur ma copine ci-dessous:

copie_de_vache642

Posté par Tochetoche à 00:19 - Coups de coeurs - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 8 janvier 2006

C'est le W.Eeeeeeeeeeeeeeeeeeeeendeuuu!

vache_098

Et j'ai mon Loulou pour moi pendant deux jours!

Ouais!

Deux jours où on va pouvoir se friter, se réconcilier, faire l'amour comme des bêtes...

Deux jours avec des p'tits plats qui font grossir et des apéros bien arrosés...

Deux jours à me fendre la poire de toutes les conneries qu'il va dire!

Loulou devant son ordi, moi devant le mien.

Loulou avec ses copains les virus, moi avec mes copains blogueurs.

On est des fois comme deux p'tits vieux dormant à l'hôtel des culs tournés,

ou deux vieux compères se marrant quand il y en a un des deux qui pète (ben quooi? ça vous arrive jamais à vous?)...

Lui et son pastis, moi et mon martini,

Moi mangeant mes crottes de nez, lui fumant ses cloppes (tiens ben j'vais lui en piquer une autre)

Lui et MSN, moi et Canalblog,

Lui et i-bulle, moi et one-note...

Ben ce soir je suis fière de vous annoncer une chose:

attention, c'est une déclaration d'amour enflammée:

J'aime notre routineuuuuuuuuu....

Loulou je t'aime!

filet_etoiles

 

 

Posté par Tochetoche à 01:31 - Jour après jour... - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 7 janvier 2006

Pas l'temps...

vache_129

24 heures...

Non mais honnêtement vous ne trouvez pas cela un peu court?

J'en ai marre de courir toutes mes journées après le temps.

J'ai trop de gens à m'occuper moi! Mais j'ai pas l'temps!!

Trop de choses à faire, trop de choses que j'aurais dû faire depuis longtemps, mais pas le temps...

Je suis une mauvaise amie car je suis trop pressée, pas le temps d'écrire, pas le temps d'appeler, pas le temps.

Et mes factures... Pas le temps. (bouarf au moins les sous restent sur le compte un peu plus longtemps lol)

Mon repassage? Limite!
Mon ménage? A l'arrache...

Même plus le temps pour mon brushing ou m'épiler... aaaaaaaaaaaaaah gorille que je deviens!!!!!

Mon Mes blogs? TROP DE CHOSES A DIRE!!
Alors quand vous avez droit à une note, c'est que j'ai pu pettre un peu d'ordre dans mes idées entre mes coups de gueule (parce que si je m'écoutais y'en aurait un par jour), mes réflections, mes interrogations, mes élans de coeur...)
Je n'aime pas "condenser", résumer, bacler.

Je veux vivre chaque chose avec intensité.

Mais qu'est-ce qui fait que la Stella elle n'a le temps de rien?

Non je ne suis pas gogo-danseuse dans une discothèque (quoi que ça m'aurait bien plut),
je ne suis pas courtière en bourse,
je ne suis pas serveuse avec un milliard d'heures sup',

Je suis juste une maman de 4 loulous...
Qui doit se taper 60 km par jour pour les amener à l'école juste pour ne pas les changer d'école en cours d'année suite à notre déménagement,
Qui doit les amener à droite à gauche chez l'orthophoniste, l'audioprothésiste, l'ORL, le CMPP....
Ecouter leurs états d'âme,
Régler leurs soucis,
Consoler leurs chagrins,

Mais surtout les AIMER!!

Et j'ai l'impression que je n'en fais jamais assez...
Je voudrais que tout soit parfait,
Ne jamais voir de larmes dans leurs yeux,
Que lorsqu'ils auront grandi, quand ils penseront à moi, que leur coeur se gonfle de fierté.
Qu'ils sachent que j'ai tout fait pour eux...
Mais qu'ils m'aiment ou me détestent, peu importe, tout ce que je désire c'est qu'ils soient heureux.

Je les gâte trop paraît-il...

Et alors?

Si je peux me le permettre?

Si je préfère leur acheter des jouets et des beaux habits plutôt que de m'offrir un nouveau piano ou quelques heures dans un studio d'enregistrement? Ou encore la dernière petite robe entr'apperçue dans la vitrine de Casse-Casse?

Je gâte mon ch'tit mari auchi, c'est comme ça, quand j'aime, je fais plein de p'tits cadeaux...

J'aime que Noël dûre toute l'année...

C'est bien plus rigolo!

Ben voui.

Qu'est-ce qu'on s'en fout le montant en euros voire en francs de sous dépensé par gamin en moyenne à Noël...

J'ai dépassé la moyenne raisonnable, et alors?

Tant qu'ils poussent des cris de joie qu'ils sont conscients du sacrifice qu'on fait pour eux, et qu'ils sont reconnaissants, il est où le problème?

Tant qu'ils savent que dans le monde il y a des enfants qui n'ont ni Noël, ni parents, ni maison et qu'ils mesurent à quel point ils sont chanceux de tout ce qu'ils ont?

Et puis merde, je pense que la personne à qui ça fait le plus plaisir, c'est bien moi...

Je suis égoïste là? Ben j'assume mdr!

Je suis en train d'écrire alors que j'ai un milliard de choses à faire? Là je suis décidément TRES égoïste!!!!

J'aime ma petite vie avec toutes ses joies, ses imprévus et ses aléas.

J'aime nos disputes et nos réconciliations avec Loulou (parque quand on se réconcilie, on fait trembler les murs lol)!

J'aime les sourires de ma Donna, les considérations philosophiques de mon Gaby, les chansons de ma Lulu et les bla-blas de mon Sussu.

J'aime passer du temps avec mon grand frangin et voir comme c'est beau les relations fraternelles, on se sent sur la même longueur d'onde...

J'aime pester de ne pas pouvoir passer plus de temps avec ma sister, car elle me manque, mais je réalise à quel point je l'aime toujours plus, plus...

J'aime rouler le matin sur les routes pleines de brouillard la tête encore dans le cul et chanter à tue-tête avec les titouts, la radio à fond; j'vous jure, une vraie discothèque cette voiture!!

J'aime pas téléphoner à mes amies car cela me souligne à quel point on est loin, mais j'aime trop trouver un ch'tit trou dans mon emploi du temps super chargé et d'entendre leur voix me comble de joie... Je les aime mes amies, même si je n'en ai que deux... Ben voui, ce doit être parce que je suis une mauvaise amie!! Alors elle sont hyper précieuses à mes yeux. Il y en a une des deux que j'ai rencontré ici, sur notre blogosphère et c'est une fille comme moi: révoltée. On ne s'est jamais vues, mais c'est comme si. Le courant passe. Voilà. C'est tout simple et j'aime les choses simples. Même si chui super compliquée à l'intérieur...

J'aime vous lire et vous écrire chers blogueurs, dans mes moments "égoïstes" au lieu d'aller payer mes factures ou de faire sécher mon linge, j'ai un sentiment de liberté arrachée à ma routine déroutée... J'me sens "hors-la-loi"!

J'aimerais bien disposer de 48 heures pour mes journées!!!!

Crotte alors...

personnages_danseurs022


Posté par Tochetoche à 13:41 - Jour après jour... - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 4 janvier 2006

SOS

Enorme dilemme pour une gentille baleine, SVP allez l'aider!

http://thebleuwhal.hautetfort.com/archive/2006/01/04/que-fair.html

Merci pour elle...st_valentin_coeurs018

Posté par Tochetoche à 17:04 - Jour après jour... - Commentaires [0] - Permalien [#]

Meuuuuuuuuuuuh!!...